ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
MUYAYALO GIRESSE  
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Les petites annonces

 
On fait toujours plaisir aux gens en leur rendant visite ; si c'est pas en arrivant, c'est en partant. 
Catherin BUGNARD 
 
 
CECI EST UNE INFORMATION TRES IMPORTANTE : une archive envoyée par mail. 
 
Ne jetez pas ce mail lisez le jusqu'au bout (il ne vous sera rien demandé ni argent ni effort) juste une lecture attentionnée. C'est très  
important et même vital, en lisant ce mail vous pourrez sauver des vies de plusieurs personnes dont vos proches.  
 
 
 
Malheureusement je n'ai pas eu la chance que vous avez actuellement d'être informé, et c'est déjà trop tard pour moi.. Je voudrais vous faire part d'un accident très grave survenu la veille de Aïd El Idhha à la personne la plus chère que j'ai dans ce monde, MA MERE : 
 
Je me prénomme Ahmed, j'ai 29 ans, je suis l'aîné d'une famille de sept enfants vivant grâce à l'amour, l'affection et la chaleur de notre défunte mère Fatma (50 ans), une maman pleine d'énergie et en très bonne santé. Ma mère nous a quitté la veille de l'Aïd (Allah yarhmek ommi lahnina) nous laissant subitement seuls et orphelins. Jusque là tout paraissait normal et on croyait que c'était une mort naturelle.  
Ce n'est que grâce à la curiosité et l'étonnement de son médecin qui a demandé une autopsie immédiate que nous avons pu connaître les causes réelles du décès : Insuffisance hépatique brutale (baisse des plaquettes dans le sang), et atteinte irrécupérable du foie (taux de sels dans le sang exagérément élevé). Tout ceci pour avoir pris une dose normale de ce maudit médicament si commun à tous, ce comprimé effervescent (le fameux tube bleu EFFERVESCENT : L'EFFERALGAN Vitamine C). 
 
Le fameux médicament que nous avons presque tous à la maison n'est finalement rien d'autre qu'un POISON que nous donnons inconsciemment à nos propres enfants, et que nous consommons, nous adultes, sans modération, qui est la cause cachée de plusieurs décès de personnes en Tunisie et à l'étranger, et qui en fait ne soulage les malades que de leur propre vie DEFINITIVEMENT.  
 
D'après son médecin scandalisé : les méfaits de ces médicaments et comprimés EFFERVESCENTS ont été exposés ouvertement à l'étranger et la mise en garde a été publiquement communiquée face aux menaces de ces maudits POISONS effervescents.  
 
Alors qu'en Tunisie, nous restons toujours silencieux quand aux causes de décès par prise de ce genre de médicaments (effervescents et extrêmement riche en sel) tant prescrit par la majorité de nos médecins et toujours présent et distribués sans ordonnance en pharmacie et ceci pour ne pas soulever un problème de confiance entre médecin et patients et bouleverser toute une tradition de consommation abusive et démesurée. 
 
Ma douleur n'a pas de remède et ma perte est irrécupérable et inestimable.  
 
Mais pour MA MERE, il est de mon devoir de faire passer ce message douloureux et de vous mettre en garde pour ne pas subir ce que je vis aujourd'hui, un sentiments de peine profonde mais aussi de mépris face au manque d'information à travers les médias.  
 
Passez ce courrier à tous vos amis, informez vos proches, imprimez ce document pour vos collègues de bureau, je suis sur que la plus part des gens comme moi préférerait recevoir ce message 100 fois que ça n'atteigne une personne très proche de vous.  
 
SVP envoyez ce message à toutes les personnes qui vous sont chères, vous aurez la chance de sauver des vies  
 
 

(c) Liévin MUYAYALO GIRESSE - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 9.07.2009
- Déjà 275 visites sur ce site!